Menu

Thème abordé dans Renaissance : le respect

Qu'est-ce que le respect ?

La définition trouvée dans wikipedia "évoque l'aptitude à considérer ce qui a été énoncé et admis dans le passé, et d'en tirer les conséquences dans le présent. Il peut ainsi être question du respect d'une promesse, du respect d'un contrat ou du respect des règles d'un jeu. Dans ces exemples, le respect évoque l'aptitude à se remémorer le moment dans lequel un être humain s'est engagé, respectivement, à tenir sa promesse, à satisfaire aux conditions du contrat, ou à se conformer aux règles du jeu."

Dans mon roman Renaissance, le respect est largement développé, car il est l'une des qualités indispensables à la survie des personnages dans cette microsociété fragile et isolée.

Le respect appliqué aux autres prend alors un sens très proche de l'estime. En se respectant les uns les autres, chaque personnage évite de nuire à l'autre, car ils s'estiment. Deux moteurs de respect peuvent agir : l'amour au sens large, d'une part, et l'interdépendance de chaque personnage, d'autre part. Il n'est plus alors question de confusion avec la tolérance que l'on rencontre habituellement dans notre société et qui est malheureusement parfois accompagné du mépris. Autrement dit, il n'y a respect que lorsque deux personnes font un pas l'une vers l'autre (par amour ou par nécessité). Par voie de conséquence, il ne peut y avoir de respect dans une société individualiste. Si je veux que tu me respectes, il faut que nous nous estimions tous les deux. Il convient donc que je sois moi-même irréprochable.

Le respect appliqué à la nature et à l'environnement est quelque peu différent, quoique. Dans Renaissance, le massif des Bauges devient le lieu de vie en autarcie des personnages de l'histoire. Sans aucune aide extérieur, l'Homme n'est plus un individu surpuissant qui regarde avec mépris et dédain la nature qui l'entoure. Non, chacun fait humblement partie intégrante de ce décor montagnard à la fois beau et rude. Respecter la nature est donc gage de survie durable. Dans notre vie de tous les jours, respecter notre environnement revient à limiter autant que possible nos activités polluantes. Cette forme de respect n'est pas réciproque, c'est vrai, pour autant, en retour, l'Homme bénéficie d'avantages non négligeables. Cette reconnexion avec la nature permet une vie plus saine physiquement et mentalement. Elle apporte une vie plus simple, moins stressante et surtout beaucoup plus heureuse.

Vous l'aurez compris. Pour vivre heureux, respectons. Respectons les autres et notre environnement.

"Si tu as tort, c’est à toi d’en apprendre et de te corriger. C’est de cette façon qu’on évolue et qu’on se fait respecter."

«Le respect est ce que nous devons; L’amour est ce que nous donnons» – Philip James Bailey

«Respecte les émotions des autres, car si cela ne signifie rien pour toi, peut-être que cela signifie tout pour les autres»